Jeux de lumière

dans le vif du corps

Jeux de lumière

dans le vif du corps

Jeux de lumière

dans le vif du corps

Jeux de lumière

dans le vif du corps

Jeux de lumière

dans le vif du corps

Jeux de lumière dans le vif du corps

Well-being Food

Les plats de la série “Jeux de lumière dans le vif du corps”, tout en étant absolument uniques et originaux, ont des caractéristiques communes que nous résumons ici brièvement:
– il s’agit de “plats” qui sont beaux;
– chaque plat est précédé et accompagné d’un “jus centrifugé” de fruits et légumes;
– chaque plat est relativement riche en produits végétaux;
– la recherche de matières premières d’une qualité particulière;
– dans la mesure du possible, nous avons élaboré des plats de la tradition méditerranéenne; nous avons également considéré les “associations alimentaires” qui viennent de la médecine naturelle;
– nous avons élaboré des “mono-plats” relativement hypocaloriques

C’est pour cela que nous avons choisi le nom de “Jeux de lumière dans le vif du corps”. Ce sont des plats simples, principalement locaux, mais capables d’apporter de l’énergie (lumière) et de vitaliser de manière correcte et optimale le bien-être global.

Pâtes aux haricots

Le jus de carotte et de citron vert fournit d’excellentes quantités de vitamines et de provitamine A (surtout la carotte), qui ont des propriétés antitumorales et antivieillissement.

La carotte possède ensuite des substances (falcarinol) qui se sont avérées être des puissants antitumoraux naturels.

Le citron vert est rafraîchissant et, grâce à certaines substances (flavonoïdes), il favorise le processus digestif.

Ensemble, la carotte et le citron vert fournissent une bonne quantité de vitamines du groupe B qui sont utiles au système nerveux et en général à tout le corps. Ils favorisent également la réparation des tissus et la protection et le bon fonctionnement de la peau et des muqueuses (en particulier grâce aux bêta-carotènes).

La “Pasta e fagioli” est un plat typique de la tradition méditerranéenne qui a, principalement, une finalité énergétique liée, en particulier, aux glucides; il faut souligner qu’associer une céréale (pâtes) à une légumineuse (haricots) améliore la qualité des protéines. N’oublions pas que ces substances sont les “briques” sur lesquelles se construit le corps.

Il est vrai que les protéines les plus nobles et les plus semblables aux protéines humaines, proviennent des animaux (viande, poisson, œufs et fromages), mais cette association (pâtes et haricots) améliore beaucoup leur qualité et les rend presque comparables à celles qui se trouvent dans notre corps.

La petite quantité de crevettes fournit des protéines nobles et des graisses (en petite quantité) d’une excellente qualité.

Les autres produits végétaux (oignons, noix, céleri, pousses d’épinard) complètent le plat en fournissant des substances (flavonoïdes) à caractère anti-inflammatoire.

La petite quantité de ricotta complète l’apport en énergie de ce plat (rappelons que ce produit laitier est relativement maigre en fournissant environ 140 kcal pour 100 grammes) et est riche en protéines nobles; ces précieuses substances représentent environ 8 % du contenu de la ricotta.

Ce plat hypocalorique apporte 452 kcal.

Quinoa et mosaïque de légumes

Le jus d’épinards et de grenade a une grande variété de propriétés que nous résumons brièvement. Les épinards contiennent divers sels minéraux (fer, potassium, phosphore, cuivre et calcium) et des vitamines (vitamine C et vitamines du groupe B). Ces substances, ainsi que d’autres (caroténoïdes), expliquent le pouvoir antioxydant de ce légume. Certains composants (y compris la lutéine) agissent apparemment en favorisant la vue (au niveau de la rétine). La présence significative de fibres agit comme régulateur intestinal. Dans l’ensemble, ces légumes ont une action purifiante.

La grenade est particulièrement riche en sels minéraux (potassium, manganèse, zinc, cuivre, magnésium) et en vitamines (groupes B, C et K). Une présence importante est celle de certains composants (flavonoïdes et acide ellagique) qui ont un effet antioxydant puissant et qui peuvent prévenir l’apparition de plusieurs cancers. Des études préliminaires suggèrent que ce fruit a un effet antidépresseur. D’autres substances encore (flavonoïdes) favorisent les articulations en agissant en particulier au niveau du cartilage. Ces composants semblent être utiles, également, dans de nombreux autres troubles allant de la dysfonction érectile aux troubles de la ménopause.
Le quinoa, comme le blé, est un aliment qui contient principalement des glucides, mais n’étant pas une graminée, il ne contient pas de gluten et il est donc indiqué pour les céliaques et pour ceux qui souffrent d’une intolérance à cette céréale. Des protéines de bonne qualité, de la vitamine E antioxydante et certains sels minéraux (en particulier le magnésium) sont également présents en bonne quantité.
Les seiches apportent des protéines de haute qualité, dont la composition est très semblable à celle des protéines humaines. Ces mollusques sont particulièrement maigres, ils contiennent peu de matières grasses, dont plus de 50 % sont polyinsaturées (de type oméga 3). Il s’agit de substances bénéfiques pour le corps qui protègent les vaisseaux et le cœur contre les maladies cardiovasculaires. Leur teneur en cholestérol est également faible. Les seiches sont riches en certaines vitamines (A et D) et certains sels minéraux (y compris le magnésium et le potassium).

Le plat est complété par de nombreux légumes et fruits en petites quantités. Dans l’ensemble, ceux-ci représentent cependant plus de 50 % du poids de cette préparation. Ils apportent ainsi des fibres (utiles, entre autres, pour la régularité intestinale), des vitamines (les poivrons et les kiwis contiennent des substances parmi les plus riches en vitamine C à action antioxydante), des substances pro-vitaminiques comme le lycopène qui est contenu en forte concentration dans le melon. La recherche scientifique a documenté le remarquable effet antivieillissement et antitumoral de cette substance. De nombreux sels minéraux sont également présents.

Ce plat apporte 346 kcal.

Fregola sarde aux palourdes

Le jus de fenouil et orange (et persil), qui précède le plat, est un excellent détoxifiant pour le corps; il possède de nombreuses propriétés que nous résumons brièvement.

Le fenouil, en particulier, a des propriétés digestives reconnues, en prévenant la formation de gaz intestinaux gênants. Un de ses composants (anéthol) agit sur les contractions abdominales qui contribuent à l’apparition de ce phénomène. La fibre alimentaire prévient l’apparition de l’obésité, tend à stabiliser la tension artérielle et abaisse le niveau de cholestérol sanguin (comme tous les produits végétaux). D’autres substances (flavonoïdes et phytoestrogènes) justifient les caractéristiques qui lui sont attribuées par la médecine naturelle: le fenouil régule la lactation et le cycle menstruel.

Pour la présence de quantités modestes de vitamine C, il est un oxydant naturel et stimule le fonctionnement optimal de la peau et des muqueuses. Cette dernière propriété est particulièrement vraie si ce légume est associé à l’orange.
Cet agrume, du fait de la présence de substances spécifiques à haute concentration (vitamine C, flavonoïdes et bêta-carotène) protège et régénère la peau. Mais pas seulement. Il a aussi une action protectrice sur le cœur, sur le vieillissement en général et il a des potentialités antitumorales. Il faut rappeler enfin que le jus d’orange favorise l’absorption du fer (et il est donc antianémique), il purifie le corps et abaisse le cholestérol.

Ce plat principalement glucidique et donc énergétique est accompagné d’une bonne quantité de protéines de très haute qualité (il a donc également une signification plastique ou constructive pour le corps).

La fregola est un type de pâtes produites en Sardaigne. Elle ressemble aux couscous avec des “billes” qui ne dépassent pas 2 mm. Ce sont des pâtes à base de semoule de blé dur. Elles ont essentiellement (mais pas seulement) une signification énergétique. Les palourdes, en plus des protéines nobles, contiennent une petite quantité de graisses (graisses polyinsaturées de type oméga 3).
Elles contiennent également de la vitamine B12 et d’autres vitamines du groupe B, essentielles pour le fonctionnement optimal du corps. Les anchois frais sont un type de poisson bleu et comme l’indique la littérature internationale, le poisson bleu est un “facteur de santé” pour tous les âges. Ceci est également dû aux excellentes protéines qu’il contient et spécialement aux graisses polyinsaturées (oméga 3), desquelles dérivent des substances (prostaglandines et leucotriènes) qui régulent le corps en profondeur en contribuant à la santé de notre cerveau.

Le plat est complété par plusieurs légumes en petites quantités (fenouil, courgette, carotte, poivron, persil, aubergine) qui développent des propriétés détoxifiantes, antioxydantes et purifiantes.

Ce plat apporte 468 kcal

Thon rouge sur aubergines

Le jus de pomme verte et tomate (et basilic) a de nombreuses propriétés que nous résumons brièvement.
La tomate est un aliment très faible en calories, riche en eau et donc rafraîchissant ; elle est excellente dans la saison estivale. Mais à côté de ces caractéristiques “génériques”, elle a des propriétés spécifiques qui sont suggérées par la littérature médicale internationale. Une substance qu’elle contient (lycopène) est un puissant antioxydant naturel qui combat les effets du vieillissement et a une action préventive sur le cancer du côlon et de la prostate. La vitamine C stimule le système immunitaire et, avec les autres antioxydants (provitamine A et certains sels minéraux), elle semble protéger le cœur contre ses maladies.
La médecine naturelle suggère ensuite d’autres caractéristiques: elle prévient l’ostéoporose, diminue le cholestérol sanguin, possède des propriétés digestives et diurétiques.
En ce qui concerne la pomme, il faut rappeler qu’il y a une vingtaine d’années une des plus importantes revues médicales occidentales (Lancet) soulignait que ce fruit contient une forte concentration de substances (flavonoïdes et autres polyphénols) qui peuvent prévenir l’apparition de maladies chroniques et de certains cancers. Et la pomme verte les contient à la plus forte concentration. Pour cela, la présence de fibres, de vitamines (C et provitamine A) et de sels minéraux a une action purifiante et anti-inflammatoire sur l’intestin. La fibre (pectine), en stimulant le transit intestinal, aide l’élimination des substances toxiques.
Parmi les autres propriétés que lui attribue la médecine naturelle, il y a la régulation de la quantité de sucre dans le sang, la diminution du cholestérol et la capacité de rendre la peau élastique et hydratée.

Les principaux composants de ce plat sont les aubergines et le thon. Ce dernier est une excellente source de protéines nobles, très semblables aux protéines humaines. Dans cet aliment, les graisses contenues sont principalement essentielles (oméga 3). On sait désormais que celles-ci exercent une action préventive sur les maladies cardiovasculaires. On sait moins qu’elles ont une action préventive sur la dégénération du cerveau et sur certains cancers (du sein en particulier).
L’aubergine, originaire de l’Inde, est un légume très faible en calories, riche en eau (plus de 90 %), en fibres (3 %), en sels minéraux (cuivre, potassium, magnésium, zinc, fer) et en vitamines (A, groupe B, C et E). Elle contient du bêta-carotène. La médecine naturelle lui attribue de nombreuses propriétés: une action purifiante sur le foie avec une sécrétion accrue de bile, une action protectrice sur le cœur et le cerveau grâce aux antioxydants (vitamines, acides phénoliques et flavonoïdes), des propriétés diurétiques et anti-inflammatoires.
Le plat est complété par de petites quantités de fruits secs (amandes), d’autres légumes (poireaux, basilic) et de céréales (riz basmati). Ceux-ci donnent au plat des vertus énergétiques (amandes et riz), des graisses essentielles (amandes) et des substances anti-inflammatoires (poireaux).

Ce plat apporte 312 kcal.

Filet de sole à la vapeur avec une sauce aux fruits rouges

Le jus d’épinards et de fruits rouges a tellement de propriétés qu’il est presque impossible de les résumer en quelques lignes. Cependant, nous essayons.

Les fruits rouges sont représentés par la fraise, la cerise, la framboise, le cassis, la mûre, la myrtille. Juste pour nous expliquer, voyons les propriétés de cette dernière qui sont documentées par une riche bibliographie médicale internationale. Les myrtilles contiennent des substances (appelées généralement anthocyanes) qui ont une puissante action antioxydante. En particulier, elles protègent la rétine, elles ont une action préventive sur les attaques angineuses, une action antitumorale, elles protègent la microcirculation contre l’athérosclérose, elles ont des effets contre les virus. D’autres substances également présentes (flavonoïdes) montrent des effets anti-inflammatoires et antioxydants.

Des études expérimentales ont démontré des effets protecteurs sur le cerveau, des capacités antibactériennes et protectrices sur l’estomac infecté par la bactérie responsable de la gastrite et de l’ulcère (Helicobacter pylori). Toujours au niveau expérimental, des capacités antitumorales ont été documentées sur diverses lignées cellulaires et en particulier sur la leucémie et le cancer colorectal. Elles semblent également être en mesure de limiter les dommages sur les cellules saines induits par la chimiothérapie.

Les épinards contiennent des vitamines et des sels minéraux. Ils ont une action antioxydante (liée aux vitamines du groupe B et à la vitamine C), tandis qu’une substance (polyphénolique, la lutéine) semble être utile à la vue. Ils ont un effet légèrement laxatif (grâce à leur teneur en fibres) et une action apaisante sur la peau irritée (on les utilise comme compresse). L’acide folique (qui est une vitamine du groupe B) est utile au système immunitaire. La médecine naturelle attribue à ce légume la capacité de limiter les inflammations de l’appareil digestif, une action sur l’hypertension, sur l’ostéoporose et également une protection de l’estomac contre l’action nocive du stress. Le jus est particulièrement utile parce que ces propriétés sont limitées par la cuisson.

L’ingrédient principal du plat est la sole. C’est un poisson particulièrement digeste, riche en protéines nobles (semblables à celles qui se trouvent dans notre corps) et pauvre en graisses. C’est pourquoi il est conseillé à tous les âges. Les quelques graisses contenues (moins de 2 %) sont d’une excellente qualité (oméga 3) ; de celles-ci dérivent des substances (prostaglandines et leucotriènes) qui sont essentielles dans la régulation de l’organisme. Il faut rappeler que les graisses oméga 3 ne peuvent pas être produites par le corps et doivent être introduites par l’alimentation. C’est pour cela qu’elles sont appelées “essentielles”, donc indispensables.

Ce plat contient ensuite une petite quantité de riz qui, grâce aux glucides, apporte de l’énergie au corps. Il s’accompagne de petites quantités d’autres produits qui offrent des protéines nobles (œuf de caille) et des substances antioxydantes et des vitamines (oignon).

C’est un plat hypocalorique qui apporte 442 kcal.

×