Les petites îles

…et les petites îles

Non seulement la ville elle-même, mais aussi les petites îles autour de Venise sont de petits joyaux situés dans la lagune qui montrent des preuves significatives de l’art et de la culture.

 

Le ferry relie San Zaccaria à San Lazzaro degli Armeni, une île de la lagune de Venise près de la côte ouest du Lido, entièrement occupée par un monastère, la maison mère de l’ordre mékhitariste. C’est l’un des premiers centres de culture arménienne au monde, rempli des vestiges d’une ancienne civilisation.

Si vous déplacez votre regard de la place Saint-Marc, vous vous retrouverez en train de regarder l’île de San Giorgio, située à quelques dizaines de mètres de l’île de la Giudecca.

Un petit bijou culturel connu principalement pour l’église palladienne et pour la Fondation Giorgio Cini, qui accueille depuis de nombreuses années des expositions et des spectacles, des conférences et des prix, dont le prix littéraire italien annuel “Premio Campiello”.
Situé entre Sant’Erasmo et Burano, San Francesco del Deserto s’étend sur quatre hectares, une oasis de paix et de silence qui abrite un couvent de frères mineurs, fondé à l’origine par saint François lui-même.
San Servolo, situé à l’intersection des canaux Orfano, San Nicolò et Lazzaretto, ne peut être visité qu’avec un guide. Abritant aujourd’hui l’Université internationale de Venise, il a été pendant des siècles un hôpital pour les ecclésiastiques, pour les militaires et finalement un asile psychiatrique.

S’il suffit de voyager un peu plus au nord-est de Venise, non loin du Lido, vous vous retrouverez entouré par la nature enchanteresse de l’île Certosa, qui est séparée de l’île Vignole par un canal de 20 mètres de large. Grâce à la richesse végétale qui pousse sur ce petit îlot, l’île de Certosa est considérée comme un véritable atout environnemental.

Réserver